Comment devenir auto entrepreneur ?

comment devenir auto entrepreneur

Si tu as le projet de te lancer dans l’entrepreneuriat, mais que tu ne sais pas par où commencer alors cet article est fait pour toi. Je vais t’expliquer simplement et rapidement comment tu peux devenir auto entrepreneur en France. Petit bonus, à la fin je t’accompagne pour te lancer.

Tout savoir sur la micro-entreprise

Définition de la micro-entreprise

La micro-entreprise autrefois appelée auto-entreprise est un régime simplifié de l’entreprise individuelle (EI). Elle est destinée aux entrepreneurs qui souhaitent exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale de manière individuelle, selon le ministre de l’économie.

Les avantages de la micro-entreprise et du statut

  • Simplicité administrative : déclarations simplifiées, comptabilité allégée
  • Régime fiscal avantageux : imposition sur le chiffre d’affaires réel, possibilité d’opter pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu
  • Facilement compatible avec un statut de salarié

Les inconvénients de la micro-entreprise :

  • Plafonds de chiffre d’affaires : 72 600 euros pour les prestations de services et 176 200 euros pour les activités commerciales et d’hébergement en 2023
  • Cotisations sociales calculées sur le chiffre d’affaires
  • Pas de récupération de la TVA
  • La TVA doit être facturée lorsqu’un certain seuil de CA est dépassé (mais toujours non récupérée)
    – 91 900 € (seuil limite) et 101 000 € (seuil majoré) de chiffre d’affaires pour les ventes de marchandises
    – 36 800 € (seuil limite) et 39 100 € (seuil majoré) de chiffre d’affaires pour les prestations de services 
  • Responsabilité illimitée sur les biens personnels

Les obligations en tant qu’auto-entrepreneur

  • Suivre ses recettes (et les achats pour les activités de vente)
  • Déclarer régulièrement le chiffre d’affaires mensuellement ou trimestriellement à l’URSSAF
  • Payer des cotisations sociales et impôts basés sur le chiffre d’affaires

Conditions Spécifiques : Certaines activités réglementées ne sont pas autorisées en auto-entreprise comme :
– Les activités artistiques rémunérées par des droits d’auteur (écrivains, compositeurs, artistes visuels, etc.), qui sont gérées par la Maison des Artistes ou l’Agessa.
– Les professions paramédicales (infirmiers, kinésithérapeutes, etc.) doivent être enregistrées auprès des ARS (Agences Régionales de Santé).
– Les activités d’agent immobilier qui nécessitent une carte professionnelle.
(liste non exhaustive)

Maintenant que tu en sais plus sur le statut, voici un guide qui va te permettre de te lancer facilement.

Les 5 étapes pour se lancer en tant que micro-entrepreneur

Évaluer ton Projet :

  • Définir ton offre de services ou produits
  • Analyser le marché et la faisabilité
  • Identifier ton client idéal (Persona)

Vérifier l’Éligibilité et les Réglementations :

  • S’assurer que ton activité est éligible au statut de micro-entrepreneur
  • Connaître les réglementations spécifiques à ton domaine d’activité
  • Vérifier si tu es éligible aux aides de l’état notamment celle de France emploi (ex : Pôle emploi) comme l’ARCRE ou ARCE.

S’Inscrire en Ligne :

  • Remplir le formulaire de déclaration de début d’activité sur autoentrepreneur.urssaf.fr ou selon l’activité, auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) pour les commerçants ou de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) pour les artisans.
  • Fournir les informations nécessaires et documents justificatifs
  • Ton dossier sera traité par l’URSSAF ou le CFE

Mise en Place Administrative :

  • Après le traitement de ton inscription, l’INSEE va t’attribuer un numéro SIRET. Ce numéro est unique et sert à identifier de manière précise ton établissement. Il se compose du numéro SIREN (9 chiffres), qui identifie ton entreprise, suivi de 5 chiffres spécifiques à la société.
  • Tu vas recevoir ton numéro SIRET par courrier postal quelques jours après ton inscription (entre 1 à 2 semaines de délai)
  • Ouvrir un compte bancaire professionnel dédié, je te recommande la banque Shine pour ton compte bancaire professionnel. Ce n’est pas obligatoire, mais je te le recommande vivement. En cas de contrôle et de déclaration tous les mois, tu devras pointer tes opérations. Si tu mélanges tes revenus pro sur ton compte courant, cela risque d’être vite très compliqué.
  • Attention, en tant que micro-entrepreneur en France, tu es aussi sujet à l’impôt sur le revenu, mais la façon dont tu vas le payer dépend de ton choix de régime fiscal. Il existe deux options : Régime Micro-Fiscal Classique (Régime de Droit Commun) ou le Versement Libératoire de l’Impôt sur le Revenu.

Gestion et Développement :

  • Tenir à jour tes finances
  • Payer les cotisations sociales et les impôts chaque mois ou trimestre puis l’IR chaque année
  • Développer ton activité et réseau professionnel

Comment être accompagné(e) pour le lancement de son auto-entreprise (micro-entreprise) ?

Tu ne sais pas comment trouver des clients ? Si ton business va vraiment marcher ? Tu ne sais pas par où commencer ?

Alors, tu es vraiment tombé(e) au bon endroit. Evasion Digitale, c’est la solution qu’il te faut pour apprendre à lancer un business de A à Z. Et si tu doutes encore, j’ai un petit cadeau pour toi.

Tu peux participer gratuitement à ce webinaire qui va te permettre de mieux réfléchir à ton business et surtout t’aider à te lancer.

Tu veux devenir entrepreneur mais tu ne sais pas encore dans quel domaine ?
Aucun problème.
Tu auras aussi la réponse à cette question dans ce webinaire.

Le nombre d’inscription est limité afin que je puisse répondre aux questions de tout le monde.