Les 5 Erreurs que j’ai faites en débutant dans l’entrepreneuriat

La semaine dernière je vous ai fait mon bilan personnelle et professionnelle sur mon expérience en tant qu’entrepreneure au bout de 6 mois. Sur ce que ça m’a apporté, sur mon activité, sur ce que j’ai pu gagner etc.

Aujourd’hui, je voulais vous parler des erreurs que j’ai pu faire dans ces 6 premiers mois. Et j’espère en tout cas que ça vous aidera, à ne pas faire les mêmes que moi.

Les 5 erreurs à ne pas faire quand on se lance d’entrepreneuriat

@ophelyta

Les 5 erreurs que j’ai faites quand je me suis lancée en tant qu’entrepreneure + mes conseils pour les eviter #entrepreneuriat #entrepreneuriatfeminin

♬ son original – Ophely – Evasion Digitale

1. Ne pas demander d’acompte

La première erreur que j’ai pu faire. C’est d’être un petit peu naïve au niveau des paiements ou en tout cas de ne pas mettre d’assez de mesures de sécurité. Je vais vous expliquer.

Par exemple au début. Je proposais des paiements en plusieurs fois. Et malheureusement il y a des personnes qui sont mal honnêtes et qui ne vont pas aller au bout de ces paiements là.

Ou alors j’allais faire une prestation, sans demander d’un acompte. Et j’ai des personnes qui ne m’ont pas payé à la fin des prestation. Parce qu’il y a toujours des excuses, des cartes bancaires qui sont perdues, des cartes bancaires qui sont bloquées. Enfin des choses qui ne sont pas du tout liées à moi mais il y a des personnes malheureusement qui sont mal honnêtes. C’est vrai que j’étais peut-être naïve à ce niveau là mais je ne pensais pas que ça m’arriverait. Sachez que ça peut vous arriver.

Mes conseils pour vous protégez en matière de paiement :

Le mieux c’est de demander des acomptes, d’avoir le maximum de sécurité sur vos produits. Surtout ce qui est clause, pénalités de paiement etc. Utilisez des logiciels pro. Moi je sais que je fais tout à travers ma banque, j’utilise la banque Shine. Il y a plein de logiciels qui sont intégrés et qui vous permettent de faire de la facturation etc (et du coup c’est gratuit, vu que vous avez un compte bancaire chez eux) Au début je ne l’utilisais pas, parce que je ne savais même pas qu’il y avait l’option sur mon compte bancaire. Mais maintenant en tout cas je le fais.

Pensez vraiment à le faire, car vous pouvez avoir de très mauvaises surprises. Et franchement surtout au début quand on se lance, ce n’est pas très motivant ou en tout cas on donne tellement plus d’énergie. Enfin personnellement je m’investis tellement, que d’avoir un retour comme ça. Ça ne fait pas forcément plaisir.

2. Vouloir être partout à la fois

Ensuite une autre erreur que j’ai pu faire. C’est de vouloir être partout à la fois. Comme je vous l’ai dit je gérais tout toute seule. Donc autant la création de mon site internet, la rédaction de l’article, mes prestations de formation, mes vidéos Youtube, mon montage, ma miniature, mes descriptions. Bref absolument tout ce que vous pouvez voir sur mes sites sont faits par mes petites mains. Mais malheureusement ça prend beaucoup de temps et j’ai fait l’erreur en tout cas sur les réseaux sociaux ; de vouloir être partout dès le début.

Et en fait ça ne marche pas. Et d’ailleurs c’était lors d’un des podcasts de Oussama Ammar, dans Sans Permission où il parlait justement qu’il fallait « poncer » un réseau social.

Donc si par exemple, si vous sentez que vous pouvez apporter de la valeur par exemple sur Youtube. Vous faites Youtube. Et une fois que vous avez plein d’abonnés. Vous changez de plateforme. Et vous passez par exemple sur quelque chose comme TikTok. Et après vous bougez d’une plateforme à l’autre.

Tout simplement ça va vous permettre de vous focus sur une seule chose et ensuite vous avez potentiellement votre communauté de Youtube qui va pouvoir vous suivre sur d’autres réseaux sociaux sur TikTok etc.

Moi j’ai fait l’erreur un peu classique. C’est quand je me lance. Je me suis mis sur Pinterest sur Youtube sur Instagram et sur TikTok et forcément ça ne peut pas marcher, parce qu’on ne peut pas créer du contenu partout. Donc une fois que j’avais créé tous mes comptes. J’ai un petit peu lâché.

J’ai gardé seulement Pinterest et Youtube. Parce que Pinterest a une grande valeur ajoutée pour mon site internet et j’ai choisi Youtube parce que ça me permettait d’être beaucoup plus à l’aise sur une plateforme et c’est une plateforme que j’apprécie. Et entre nous, je savais que j’avais peu de proches. Qui pouvaient tomber sur mes vidéos. Donc c’est aussi pour ça que j’avais choisi de me focus sur Youtube.

Maintenant aujourd’hui sur Youtube, j’ai une belle communauté et je suis très contente. Donc je vous remercie en tout cas. Si vous me suivez et si ce n’est pas le cas. Je vous invite à vous abonner à ma chaîne YouTube @ophelyta qui parle de business en ligne, d’entrepreneuriat au feminin et de digital nomad.

Maintenant que j’ai une petite communauté sur Youtube. Je pense que j’aimerais aller un petit peu sur Instagram ou sur TikTok. Le seul défaut que je peux remettre à Youtube. C’est que j’ai l’impression que ça met un petit peu de distance et c’est difficile en tout cas de discuter avec des personnes. Tant dis que sur Instagram, c’est quand même un petit peu plus facile de s’envoyer des messages.

Mes conseils pour se lancer sur les réseaux sociaux en tant qu’entrepreneure

Je vous conseille de vous focus sur un ou deux réseaux sociaux. Par la suite, vous vous lancerez dans d’autres réseaux qui seront nécessaires pour votre business ou pour vous. Si vous avez envie d’être présent sur cette plateforme.

3. Vouloir être anonyme (mais pas trop)

Une autre erreur, que j’ai pu faire et qui est un liée à la précédente. C’est que comme je vous ai dit, je voulais me cacher.

Je ne suis pas quelqu’un qui habituellement va se mettre en avant, ou qui veut être à la lumière. On va dire. J’ai toujours préféré être dans l’ombre.

Quand on lance un business, on est obligé :
– Soit de s’exposer
– De parler de notre activité (en restant anonyme, mais il faut en parler)

Aujourd’hui, quand on me demande ce que je fais dans la vie, je réponds simplement « Je suis à mon compte » Parce que soit je me dis que ça n’intéresse pas les personnes. Soit je n’ai pas trop envie, d’avoir un retour ou une critique ou quoi que ce soit à ce niveau-là. Alors que ce ne sera pas forcément le cas. J‘ai eu tendance à me mettre en retrait et à ne pas forcément parler de mon activité.

Ça porte préjudice. Parce que évidemment si on n’en parle pas. Ça ne peut pas décoller et sur les réseaux sociaux, c’est quand même compliqué de ne pas trop vouloir se montrer.

Sur YouTube, je me montre, mais sur Instagram, pas du tout. Je commence tout juste à le faire, mais c’est vrai que se cacher, c’est compliqué. Alors après, il y a plein de personnes, encore une fois, qui lancent des business en ligne sans jamais montrer leur visage, et ça marche super bien.

J’avais envie de me cacher parce que j’avais honte de ce que pouvaient penser les personnes qui me connaissent. Alors que si c’était un inconnu, je n’avais pas de problème. Donc, c’était vraiment plus une crainte d’entourage que des personnes qui ne me connaissent pas.

Voilà, ça fait partie de mes erreurs, et ça vient un petit peu en confiance. J’aurais pu proposer du contenu qui est beaucoup plus qualitatif, ou en tout cas du contenu qui me plaisait, et c’est quelque chose que je n’ai pas fait.

4. Ne pas miser sur le Personal Branding

L’autre erreur que j’ai faite, qui est aussi liée au deux précédentes, donc vous voyez que quand vous faites des fois des petites erreurs, ça fait un effet boule de neige.

C’est que je n’ai pas du tout misé sur le personal branding parce que, comme je vous ai dit, j’ai lancé mon business sur MadameCanva, mais j’en ai lancé aussi sur Instagram, TikTok etc. Donc je me suis retrouvé avec trois comptes Instagram, trois chaînes YouTube. Vous imaginez bien que c’est impossible à gérer.

Et du coup, je ne mettais pas forcément en avant ma personne sur ces business-là. On ne savait pas forcément qui j’étais. Là, je viens de rebrander ma chaîne, il y a mon visage, avant c’était mon logo, il n’y avait pas mon nom, mon prénom, il y avait seulement Madame Canva.

C’est pour ça que vous voyez peut-être aussi un peu de changement à ce niveau-là. C’est que j’ai envie d’avoir une communauté, pas juste des personnes qui me suivent, mais une communauté de personnes qui nous ressemblent, ou en tout cas, qui ont les mêmes envies et c’est ce que j’ai envie de faire. J’ai vraiment envie d’avoir une petite communauté, mais en tout cas un cercle de personnes autour de moi où je peux parler de business, parler d’affiliation, on arrive au féminin, ou tout ce que vous voulez.

Et en tout cas, c’est quelque chose qui est assez difficile à faire, je trouve, si on ne mise pas aussi sur sa personne.

5. Ne pas croire en mes projets

Je ne croyais pas au fait que je puisse réussir, et je me suis rendue compte que j’avais tout faux. Alors, j’ai décidé de changer de chemin, de poursuivre mon aventure dans l’entrepreneuriat d’une autre manière.

Qu’est-ce que Madame Canva va devenir, et pourquoi j’ai décidé de remettre ma chaîne YouTube à mon nom, et non pas au nom de Madame Canva ?

Pourquoi Evasion Digitale est né ?

J’ai beaucoup de personnes, de mes clients, qui m’ont contacté, ou alors quand elles discutaient avec moi. Comment tu arrives à faire une newsletter, comment tu crées ton site internet, etc. Et du coup, forcément, t’es un petit peu embêtée parce que c’était des prestations que je ne proposais pas.

J’allais me lancer, moi, sur Fiverr ou Malte, à la recherche de quelqu’un pour répondre à cette prestation. Ca m’embêtait parce que je renvoyais mes clients vers des personnes que je ne connaissais pas et qui n’étaient pas forcément de confiance. J’étais un petit peu dans une impasse parce que mes clients, ils étaient pas vraiment très bien.

Alors j’ai décidé d’avoir un projet ultime : Evasion Digitale !!

Et là, le but, ça va être vraiment de vous aider à vous lancer en ligne, c’est-à-dire d’avoir le même succès que j’ai eu avec Madame Canva. Donc, comment je peux gagner de l’argent en ligne avec l’affiliation, à qui je dois payer, à qui je m’adresse, que c’est vraiment un statut qui est fait pour moi, etc.

D’ailleurs, vu qu’on parle de ça, j’ai fait un guide gratuit que vous pouvez télécharger et qui vous permet de savoir si l’entrepreneuriat c’est fait pour vous. Est-ce que votre vocation, ça va être avoir tel ou tel métier, enfin, c’est un petit peu une introspection personnelle, un petit voyage pour voir qui vous êtes, qu’est-ce que vous voulez faire. Et le compléter, ça va être plaisir. Vous pouvez aussi me faire un petit retour en commentaire ou sur Instagram.

Bref, du coup, je reviens.

Donc du coup, j’ai bien créé Evasion Digitale dans le but d’accompagner les femmes, mais aussi les hommes, à se lancer en ligne, comme j’ai pu le faire donc avec Madame Canva.

Ca va être vraiment ma vocation pour 2024, c’est-à-dire d’aller beaucoup plus loin et de pas proposer juste Canva !

Mon but, ça va être vraiment de vous aider, de vous accompagner.

Je veux pas juste faire de la formation en ligne, etc. Je veux vraiment aller loin, faire du coaching personnalisé, discuter avec vous, vos projets, des stratégies, de ce que vous pouvez faire.

Voilà ce que je vais faire donc sur 2024.

Je vais aussi me lancer sur Instagram, et TikTok, et YouTube, pour proposer du contenu qui sera beaucoup plus personnel, beaucoup plus ouvert, faire des analyses marketing, j’en ai déjà fait une sur Zara, et du mindset autour de l’entrepreneuriat, enfin bref, tout plein de choses qui vont arriver très prochainement.

Evidemment, je vous ferai un bilan à 12 mois pour vous parler de tous ces projets, si j’ai réussi à les lancer, où j’en suis, etc.

J’ai plein de guides gratuits à télécharger, que ce soit une formation Canva, un guide, une formation donc qui vous apprend à trouver des clients sans prospecter, avec tout ce qui est réseaux sociaux, que je vous ai parlé dans cet article. Je vais vous permettre de savoir ce que vous voulez faire dans la vie, si le digital c’est fait pour vous, si vous avez envie d’entreprendre. Vous pouvez télécharger un de ces guides si ça vous intéresse. Et sur YouTube, vous avez plein de tutoriels gratuits qui peuvent vous aider à vous lancer. Et comme je vous ai dit, je vais faire beaucoup plus de contenu lifestyle. Donc n’hésitez pas à vous abonner et on se retrouve très vite pour une nouvelle aventure.